L'association

L’ISTNF, association loi 1901, accompagne les médecins du travail, équipes et services de santé au travail, entreprises et partenaires institutionnels des Hauts-de-France dans une perspective de prévention des risques professionnels et de promotion de la santé au travail.

Vous voulez adhérer à l'ISTNF ? C'est une bonne idée : contact@istnf.fr

J'adhére à l'ISTNF

Vous êtes personne morale service de santé au travail des Hauts-de-France, vous êtes personne physique professionnel de santé-travail des Hauts-de-France, adhérez à l'ISTNF.

  • Service de santé au travail, préventeur institutionnel dans les Hauts-de-France : en adhérant à l'ISTNF, votre structure est associée aux travaux menés en région par nos groupes de travail et vous bénéficiez de 3 accès à la base kalipso.fr.
  • Médecin du travail, infirmier ou IPRP des Hauts-de-France : ​si votre service de santé au travail est adhérent, vous pouvez adhérer à titre professionnel, consulter kalipso.fr pendant un an, participer à nos groupes de travail et à nos journées d'étude.

Adhérer, ça vous dit ? contact@istnf.fr

Le Conseil d'administration en septembre 2017
Président ISTNF
Pr Paul FRIMAT (Université Lille, ISTNF) 

Bureau ISTNF
M. Alain CUISSE (Action santé travail Arras), Vice Président, 
M. Alain THOMAS (MTA 02 Saint-Quentin), Trésorier, 
Dr Agnès CHATELAIN (ASMIS, Amiens) Secrétaire, 
M. ..., représentant le collège des personnes morales, 
Mme Nathalie DELATRE (Pole Santé Travail Métropole Nord), représentant le collège des personnes physiques.

Conseil d'administration ISTNF

  • Membres élus 
    Collège des personnes morales : Mme Véronique ALEXANDRE  (CEDEST Coudekerque-Branche), Mme Anne BOQUET (AISMT Cambrai), Mme Paule LEBECQ (ASTAV Saint-Saulve), Mme Francine LEMONNIER (ASMIS Amiens), M. Alain CUISSE (Action santé travail Arras), M. Patrick GENU (Arcelor Mittal Dunkerque), M. Christophe GENEAU (ASTIL Coquelles), M. Hervé MOREL (SIMUP Halluin), M. Alain THOMAS (MTA 02 Saint-Quentin), 
    Collège des personnes physiques : Dr Véronique BUEWAERT (Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille), Dr Agnès CHATELAIN (ASMIS Amiens), Dr Ariane LEROYER (Lille2/CHRU Lille), Dr Stéphanie LUBREZ (Action santé travail Arras), Dr Patrick DESOBRY (ENEDIS/GRDF La Madeleine), Dr Florian TONE (Pole Santé Travail Métropole Nord), Mme Véronique BACLE (SSTRN Lille), Mme Nathalie DELATTRE (Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille), Mme Coralie TAISNE (Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille).
  • Personnes Qualifiées 
    Pr Paul FRIMAT (Université Lille, ISTNF), Dr Philippe PETIT (DRSM Nord-Picardie), M. Marc SOLER (OPPBTP Hauts de France), Dr Nathalie DELATRE (MSA Nord - Pas-de-Calais), M. Jean-Baptiste ESCUDIER (CARSAT Nord Picardie), Mme Laurence THERY (Aract Hauts de France).

Notre histoire historique
L'ouvrage "La main d'oeuvre nationale après la guerre", réalisé par J. Leclercq et P. Mazel en 1917 est un texte précurseur qui pose les principes de base de la médecine du travail. 

Après quelques initiatives avant-gardistes menées au nord de la France, la médecine du travail est officiellement reconnue en France en 1946 (loi du 11 octobre 1946).

Jules Leclercq est le premier président, en 1946, de l'Association de Médecine du Travail et d'Hygiène Industrielle de la Région du Nord.

L’association, dès sa création, bénéficie de l’aide de la Faculté de Médecine et du CHRU de Lille et de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie Nord-Picardie.

Implantée à Lille, l’Association de Médecine du Travail et d’Hygiène Industrrielle de la Région Nord deviendra, l'Institut de Médecine du Travail du Nord de la France en 1970.

Le décret du 20 mars 1979 relatif à l’organisation et au fonctionnement des services médicaux du travail instaure, entre autres, l’orientation vers l’étude des conditions de travail. L’Institut connait alors une augmentation progressive de ses activités.

L’action combinée du Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais et des Ministères du Travail et de la Recherche, permet la mise en place en 1986 du premier Groupement d’Intérêt Scientifique «Travail-Santé» de France.

En 1989, un nouveau partenariat s’établit entre la Caisse Régionale d’Assurance Maladie Nord-Picardie, l’Institut et le CHRU de Lille, qui donne naissance au service de Consultations médicales spécialisées en pathologies professionnelles.

En 1991, le Groupement d’Intérêt Scientifique «Travail-Santé» Nord – Pas-de-Calais devient le Groupement d’Intérêt Public Centre de Recherches en Santé Travail Ergonomie (GIP CERESTE).

Après avoir porté, en 1999, le « Livre blanc pour la réforme de la médecine du travail », les professionnels de la santé au travail du nord se lancent dans l’élaboration d’un programme d’actions avec le soutien des Directions Régionales du Travail du Nord – Pas-de-Calais et de Picardie.

En mai 2001, l’Institut de Médecine du Travail du Nord de la France devient l’Institut de Santé au Travail du Nord de la France (ISTNF).

Le décret du 28 juillet 2004 portant la réforme de la médecine du travail, et la mise en place du Plan de santé au travail en 2005, permettent d’imaginer une nouvelle organisation du paysage du Nord – Pas-de-Calais et de la Picardie dans le domaine de la santé au travail.

En 2006, L’Institut de Santé au Travail du Nord de la France adhère au Groupement régional de Promotion de la Santé Nord – Pas-de-Calais. Le GIP CERESTE change de dénomination et devient le Centre d’Etudes et de Recherches en Santé Travail Environnement.