Jérôme BUJAKIEWICZ : « Les mutilés se sentent délaissés, ils veulent qu’on les sorte du handicap... »

  • vendredi 21 décembre 2018

Jérôme Bujakiewicz, infirmier de santé au travail chez Bridgestone à Béthune, photographe, ancien infirmier militaire, dont plusieurs clichés de blessés au combat figurent dans le livre « Le retour au travail 1918-1924 » publié par l’ISTNF, parle de son parcours, de sa motivation à agir au service des travailleurs, et de sa passion pour la photographie.

"Jérôme Bujakiewicz. Je faisais partie des militaires infirmiers et techniciens des hôpitaux des armées, on dit « Mitha », la tenue ressemble à celle des sous-officiers de marine, mais c’est la tenue spécifique du service de santé des armées. Il y a deux façons pour devenir infirmier des armées, soit on est déjà diplômé dans le civil et on décide de s’engager dans l’armée, et là on passe une formation militaire qui dure quelques mois, soit on est formé en interne. Ça a été mon cas." (extrait)

Le retour au travail - 1918-1924

  • lundi 12 novembre 2018

Un livre, une exposition - Ancré dans le présent, mélangeant de nombreux documents d’archives, ce travail permet de redécouvrir l’histoire du handicap au travail et de comprendre comment s’organise le maintien dans l’emploi aujourd’hui en entreprise.

Une exposition itinérante

  • mardi 06 novembre 2018

Dans le cadre du centenaire de l'Armistice, l'ISTNF et les services de santé au travail des Hauts-de-France, avec le soutien de la Préfecture des Hauts-de-France, proposent une exposition sur le retour au travail après la guerre et le handicap au travail.

Le maintien dans l'emploi interroge notre discipline

  • mardi 13 novembre 2018

Paul Frimat et Sophie Fantoni-Quinton signent les avant-propos du livre "Le retour au travail - 1918-1924" réalisé par l'ISTNF et les services de santé au travail des Hauts-de-France, autour de la thématique du handicap au travail.