«Nous sommes des aiguilleurs »Â 

  • mardi 05 mars 2019

L’ISTNF est allé à la rencontre d’une équipe d’assistantes en santé-travail de l’Astil 62 et de référents de Pôle emploi de Calais pour les interroger sur la façon dont ils expérimentent depuis plus d’un an un dispositif simple et efficace qui permet d’éviter la rupture de parcours après un licenciement consécutif à un avis d’inaptitude pour raison de santé et facilite le retour à l’emploi.

« Nous travaillons l’accompagnement, les modalités sont plus ou moins importantes en fonction de l’autonomie de la personne. Aujourd’hui, les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une RQTH (Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) ne sont pas répartis dans le portefeuille d’un conseiller, c’est au conseiller à nous interpeller en cas de besoin. Il existe plusieurs modalités d’accompagnement en fonction de l’autonomie de la personne : suivi, guidé, renforcé. Nous ne sommes pas des coordinateurs de projet, mais des conseillers de terrain... » (extrait)

Téléchargez l'entretien [ .PDF - 429.16 Ko ]