Sophie FANTONI : « Le maintien dans l’emploi doit s’inscrire dans une vision globale »

  • vendredi 23 août 2019

Sophie Fantoni, professeur des universités, praticien hospitalier, Université de Lille / CHU de Lille, revient sur la journée d’études organisée autour du maintien en emploi le 27 juin à Lille dans le cadre des Septentrionales, et exprime la façon dont les entreprises, les acteurs de prévention et les représentants d’entreprises organisent ou envisagent aujourd’hui le sujet du maintien en emploi.

"Sophie Fantoni. Le sujet figure en bonne place dans les plans nationaux de santé-travail, ou de santé publique, ou sur les maladies rares, les cancers, etc., mais aussi dans les politiques publiques et dans les réformes à venir, dans les rapports Igas et autres : il y a une vraie préoccupation des politiques vis-à-vis du maintien dans l’emploi, la société prenant conscience de façon de plus en plus aiguë du nombre de personnes que l’on rencontre aujourd’hui au travail en situation de handicap, de maladie, de santé altérée. Tout à la fois, on améliore les procédés thérapeutiques, on vieillit dans le travail, et le travail lui-même est très sollicitant. De ce fait, le maintien dans l’emploi, depuis quelques années, est devenu une question cruciale tant du côté du ministère du Travail, que du côté du ministère de la Santé. D’autres pays ont cependant réussi à mieux gérer ce sujet que nous." (extrait)